Tag: inspiration

Leaning into what inspires me

As I’m getting back into making music – and creating stuff in general – I find myself struggling with finding ideas, telling a story, getting past the finish line.

There’s probably something I am doing wrong here. There is so much I want to accomplish, and a lot I don’t know exactly how to do. Without fully knowing where I’m going, it can feel a bit daunting when I’m still not back at 100% of my energy levels.

So I’m leaning into what I know inspires me. I’m rediscovering what I’ve loved doing in the past, what I still enjoy experiencing today.

So for the next few weeks, I am going to try having fun, and avoid caring about making the best stuff possible. And the one thing that gives me energy at the moment is synthwave 🙂 There’s something to it, a formula, a pattern, a familiarity that feels like the music is hugging me. I know it’s weird.

Let’s try and get that lush synth pad pumping.

Loading Likes...

La page blanche et le manque d’inspiration

Home studio Asmoth - Maschine Mikro

L’autre soir, je me suis posĂ© dans mon home-studio pour composer de la musique.

Comme souvent, je suis devant mon instrument – ici un Maschine Mikro – et je me dis : et maintenant ? Je fais quoi ?

Et ensuite je suis bloqué.

Home studio Asmoth - Maschine Mikro

Volez des idées

Je sais rarement à quoi va ressembler ma création à la fin. Et je passe beaucoup trop de temps à essayer de le décider. Sans succès.

Par contre, je sais Ă  quoi je veux que ma musique ressemble.

A quels artistes. A quels titres. MĂŞme si je ne veux pas me l’avouer.

Dans ce cas lĂ , je les rĂ©Ă©coute. Je note des dĂ©tails : une mĂ©lodie, une suite d’accords, la construction d’un morceau, un instrument. Puis je les “vole”. Je m’en inspire.

L’idĂ©e n’est pas de copier coller le travail de quelqu’un d’autre. Mais je pense qu’il est vain de rester devant une feuille blanche en attendant qu’une idĂ©e incroyable nous vienne, toute seule, pour commencer Ă  crĂ©er. Tous les artistes s’inspirent de quelque chose. Que ce soit d’un trajet en mĂ©tro, d’un paysage, d’un film, d’un livre, de l’art d’un autre.

On est tous influencĂ©s par quelqu’un. Je trouve extrĂŞmement difficile Ă©motionnellement, artistiquement, de prĂ©tendre que ça n’est pas vrai. Ça ouvre la porte Ă  la culpabilitĂ©, la perte de confiance, et ensuite on ne se sent pas lĂ©gitime.

A ce sujet je vous conseille Ă  nouveau de lire le livre d’Austin Kleon : Steal like an Artist – 10 things nobody told you about being creative (disponible Ă©galement en français). Il a vraiment Ă©tĂ© libĂ©rateur pour moi et nous rappelle qu’en fait : nous avons le droit de nous inspirer. Il faut juste ne pas le faire n’importe comment.

La feuille blanche

La prochaine fois que vous vous retrouvez devant une feuille blanche, réfléchissez à ce dont vous voulez vous inspirer. Prenez un moment pour reparcourir un livre que vous avez aimé, réécouter une chanson qui vous a marqué, revoir une vidéo ou un film important pour vous. Prenez des notes sur un carnet.

Quand je crĂ©e, j’essaie de me concentrer pour rĂ©aliser quelque chose que j’aimerais Ă©couter, regarder, lire. Pas une oeuvre qui aurait du succès, qui serait parfaite, qu’il faudrait faire de telle ou telle façon.

Un artiste a besoin d’un  matĂ©riau de base pour crĂ©er. L’art de quelqu’un d’autre peut en faire partie.

Laissez-vous aller.

Loading Likes...