Photos Psychopathes

Il n’y a pas très longtemps, ma dulcinée et moi avons eu l’idée de réaliser un genre de roman photo bizarre pour une amie qui deviendrait bien scénariste. Nous sommes partis sur le thème Fille scénariste qui se fait agresser par un tueur psychopathe habillé comme un bucheron. Le cadeau étant offert, j’ai décidé de montrer quelques photos ici.

Attention, c’est très amateur malgré notre volonté de bien faire, et je ne suis pas en train d’essayer d’en vanter les mérites. C’est juste histoire de partager un moment sympa et plutôt fendard 😉

 

 

 

 

 

 

 

 

La majorité des photos sont de ma soeur. Les quelques restantes sont de moi ou de mon trépied.

Contrat Creative Commons
Ce(tte) oeuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Paternité – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 non transcrit.

Loading Likes...

10 Replies to “Photos Psychopathes”

    1. J’avoue qu’on s’est bien marrés. Le pire, c’est quand la famille de Ju est rentrée chez elle pendant qu’on faisait les photos d’elle attachée dans la cave… 😀
      Mais même dans la forêt, c’était bien marrant. J’ai pas tout mis, mais y’en a d’autres sympas ou marrantes. C’est intéressant de faire ce genre de trucs, penser un peu à des prises de vue, tout ça 😉

  1. Kak Miortvi Pengvin a résumé l’ensemble en une seule phrase.
    Le concept est sympa, et les photos sont réussies, avec de très bonnes idées.
    Beau boulot, franchement.

    1. Merci, c’est gentil 😉 Ceci dit, c’est quand on fait ce genre de choses qu’on se rend compte qu’avoir une idée c’est pas la même chose que la mettre en oeuvre. Des trucs qu’on avait imaginé paraissaient moins bien une fois en vrai, et des idées anodines improvisées sur le tas se sont retrouvées pas mal du tout au final.

      1. Oui, c’est le principe que j’aime dans la photographie, la spontanéité.
        Ce qu’on prévoit paraît parfois moins bon que ce qu’on capture sur le moment.

        Je ne sais si vous y avez pensé, mais on retrouve ici une notion fondamentale du cinéma : le storyboard.
        D’où un clin d’œil encore plus frappant pour une amie souhaitant devenir scénariste.

        1. En fait, on avait pas les détails à l’écrit (mis à par les scènes en elles-même, rien sur les détails de prise de vue), mais plutôt dans la tête. Pour ma part, je ne sais pas vraiment dessiner, et je sais qu’il n’y a pas que cette forme dessinée de storyboard, mais je reste bloqué à ça. Pour l’instant, de l’expérience que j’en ai, les idées sont dans ma tête, et c’est avec l’appareil photo qu’on règle les détails sur la prise de vue. Généralement, c’est assez à l’arrache : “Essaie comme ça, au dessus de mon épaule”, ou “Arrange toi pour avoir un flou là et un net là”, ce genre de choses.
          Mais bon, je suis loin d’être quelqu’un qui a du talent pour ça, et je n’ai pas été seul là dessus. Ma soeur a eu d’excellentes initiatives, et ma chérie a eu d’excellentes idées de départ. Tout ça, c’est du travail d’équipe 😉 On revendique pas vraiment quoi que ce soit, on a pas vraiment prévu de faire un truc de fou dans les règles de l’art (que personnellement, je ne connais pas vraiment), juste un cadeau sympa et un peu fou pour une amie sympa et un peu folle 🙂

          1. C’est surtout ta soeur qui est trop trop forte c’est tout.

          2. Par storyboard, je ne pensais pas tant au format crayonné, mais simplement à l’enchaînement ici de plans.
            Vos photos ont un sens mises bout à bout, et on pourrait facilement imaginer une séquence cinéma de l’ensemble.

            Le travail d’équipe, y’a que ça de vrai, j’ai envie de dire. 😉
            En tout cas, votre boulot à tous les trois est sympa, sans prétention, et c’est réussi.

Leave a Reply

Your email address will not be published.