Archives par mot-clé : musique

[Video] Les codes du méchant à l’audio : Construire le thème musical (Geekopolis 2015 Atelier Asmoth Sagasphère)

La semaine dernière, je publiais la première partie de mon atelier en vidéo, intitulé “Les codes du méchant à l’audio” et réalisé au festival Geekopolis à Paris. Dans cette première partie on parlait de comment modifier la voix de notre personnage pour accentuer son caractère maléfique.

Voici la deuxième (et dernière) partie de cet atelier : Construire le thème musical.

Il n’y a pas de Dark Vador sans la marche impériale ; votre génie du mal se doit d’avoir un thème musical qui donne tout de suite le ton. Et quand bien même votre antagoniste n’est pas si méchant, s’il oscille entre le bien et le mal, eh bien c’est une très bonne occasion de faire évoluer la musique en même temps que votre personnage qui évolue lui aussi.

Cet atelier a été filmé par Amélie Ciccarelli et mon pote Blast m’avait filé son micro cravate : je les remercie encore tous les deux pour leur aide.

Voici la vidéo : “Les codes du méchant en audio (Partie 2) – Construire le thème musical – Atelier Asmoth.net”

 

Le lien direct vers la vidéo : https://youtu.be/U_M7Ns3kZ58

 

Loading Likes...

[EP] C’est long, hein ?

Salut !

Bon, faut être honnête avec soi-même : je n’ai pas assez avancé. Je me suis lancé dans la réalisation de cet EP en Mars, et nous voilà mi octobre.

A vrai dire, c’est la composition qui me bloque. C’est à peu près la seule étape du processus où je n’arrive pas à prendre des décisions, parce qu’elles se répercuteront sur tout le reste. Paroles, arrangements, instruments, c’est la partie la plus dure psychologiquement. Avoir une chanson “viable” à ses yeux c’est jamais facile.

Bon bref, je me remets à fond dedans, et j’avance pas mal. Je suis en train de faire une maquette d’une des chansons sur lesquelles je suis bloqué. Après plusieurs mois dessus, je me suis dit que finalement je la laisserais de côté, parce que je n’étais pas du tout sûr de ce que je voulais en faire, et gnagnagna et gnagnagna toutes ces conneries de musicien pas confiant du tout.

Mais finalement, je me suis mis à faire ce que je fais quand je suis bloqué : j’avance et j’en fais de la musique. C’est bien d’essayer de construire une chanson dans sa tête, avec un seul ou deux instruments et la voix, mais parfois faut essayer d’être créatif même si c’est pas tout à fait fixé. Depuis plusieurs mois, je suis bloqué sur un riff, que j’aime assez mais je n’arrive pas à construire autre chose autour. Donc je casse tout et je prends des oreilles neuves.

On verra ce que ça donne !

Loading Likes...

Projet d’enregistrement d’EP : une 3ème chanson en maquette

Salut !

Il y a environ deux semaines, j’ai repris le travail sur mon gros projet de 2015 : l’enregistrement d’un EP, un disque avec quelques chansons. Enfin, quand je dis gros projet, attention, j’essaie de me prendre la tête le moins possible. Comme le dit Graham Cochrane, l’idée c’est de se fixer une date butoir, et de sortir votre musique coûte que coûte. Si ça dure un an et demi, à quoi bon ?

J’avais donc prévu d’avoir terminé tout ça pour Juin, mais entre la préparation de Geekopolis et d’autres choses, c’était un peu chaud. Comme au mois de Juillet, je serais en vadrouille dans les fjords, ça repousse à la rentrée. Ça va le faire !

J’ai donc bien avancé, puisque j’ai quasiment terminé l’écriture de la troisième chanson, texte et musique. J’en ai même fait une maquette, parce qu’à un moment donné, travailler uniquement sur du papier ou avec quelques bouts d’accords, c’est plus possible. J’ai besoin de poser les bases de la chanson dans mon logiciel, pour monter la structure, savoir s’il y a un pont, comment sera la fin, comment s’enchaînent couplet, chorus, etc. Et comme on a déjà plusieurs textes écrits d’avance, pour la dernière chanson ça risque d’aller plus vite.

Ecriture

 

Je n’ai pas vraiment avancé côté enregistrement, si ce n’est que capter une maquette pour la troisième chanson me permet de préparer le terrain pour la vraie prise de son (marqueurs, durée, instruments, lignes mélodiques, etc.)

Enregistrement

 

Le mixage, toujours rien pour le moment.

Mixage

 

Le visuel et la préparation de la sortie, pas mieux non plus, même si on continue à réfléchir.

Visuel et préparation de la sortie

 

Ça avance ! Je vais vraiment être exigeant avec moi-même pendant le mois d’août, me fixer des limites, et ça marchera très bien.

 

Loading Likes...

Projet d’enregistrement EP : reprise de la production du disque

Salut !

Ça fait plusieurs mois que je répète que je travaille sur un EP (comme un album, mais avec moins de chansons). Avec Geekopolis, j’ai eu du mal à trouver le temps de bosser dessus. Ça fait deux semaines maintenant que c’est terminé, il est temps de m’y remettre.

Au niveau écriture, c’est plutôt avancé, puisque j’ai déjà plusieurs textes d’écrits. Il faut les adapter, et les mettre en musique. D’un autre côté, j’ai aussi des riffs qui ne demandent que des mots avec lesquels s’accorder. Ça n’est pas toujours évident, j’ai l’impression que c’est surtout à ce moment là que se prennent la majeure partie des décisions. A quoi la chanson va ressembler, aussi bien en terme de structure qu’au niveau de l’esprit, du feeling transmis. Bref, on a quelques idées, mais ça demande encore du boulot.

Ecriture

 

Comme je le disais auparavant, nous avons déjà deux chansons d’enregistrées. Il en reste encore quelques unes à mettre dans la boite, donc. La manière dont nous avons travaillé sur les précédentes, c’est d’enregistrer des bouts de chanson en forme de maquette, pour travailler la mise en place, l’arrangement, l’esprit. Une fois que c’est fixé, on réenregistre toutes les parties “au propre” et le montage est fait dans la foulée (le choix des prises).

Enregistrement

 

La prochaine grosse étape, une fois que toutes les chansons seront capturées, sera le mixage. Je n’ai pas envie de me lancer dans cette partie pour l’instant tant que toutes les chansons ne sont pas fixées. De mon point de vue l’état d’esprit entre l’enregistrement et le mixage ne sont pas les mêmes, j’ai besoin d’un peu de recul, de changer de perspective, c’est pour ça que je commencerais tout d’un bloc, à la fin. Donc pour l’instant, il n’y a rien de fait au niveau mixage.

Mixage

 

Enfin, une fois que tout est terminé, il faut penser à comment diffuser notre musique. Sur un CD pressé, sur internet, via des plateformes de téléchargement, ou de lecture en ligne (type Spotify, Deezer) ? Tout ça n’est pas encore déterminé. Par contre, ça a beau être quelque chose qui s’écoute, pour moi le visuel reste très important. Nous cherchons donc une identité graphique pour notre groupe, notre musique. Nous avons commencé à creuser, à grifonner quelques idées, mais ce n’est pas encore fixe. Une fois que nous aurons déterminé cette image, nous penserons à lancer un site web.

Visuel et préparation de la sortie

 

Voilà, j’ai essayé de séparer les tâches à faire en plusieurs parties. C’est tout de suite plus parlant qu’une grande barre de progression qui n’avance pas, là on a une meilleure idée de ce qui se passe derrière.

Pourquoi je parle de tout ça sur mon site ? Ce n’est absolument pas pour faire le fier, pour dire “vous avez vu, ce que je fais c’est classe et important“. Ça m’aide beaucoup à formuler les choses, ça me fait avancer. Ces derniers mois m’ont permis d’avancer beaucoup plus que sur les autres années réunies. Et de ce point de vue, je suis très motivé, c’est quelque chose d’important pour moi, de sortir ma musique, de la mettre dehors. Non pas pour prouver au monde que je sais faire quelque chose de bien, ni pour dire que je suis un excellent musicien, ou que dès la première fois je serais au sommet de mon art.

Non, c’est parce que j’aime ça, parce que j’en ai besoin. Si je peux partager ma musique, alors tant mieux, c’est mieux que de rester enterré.

Loading Likes...