Elles vivent leur passion et ça fait du bien

Il y a deux catégories de personnes – bon, j’exagère un peu, il y en a plus, mais bref – dans ce monde : ceux qui ont du talent et qui aimeraient bien en faire quelque chose, et ceux qui on du talent et qui en font véritablement quelque chose.

Enfin plutôt celles, puisque j’ai décidé aujourd’hui de vous parler de deux jeunes filles qui se débrouillent bien dans ce qu’elles font. Alors certes, c’est pas leur boulot, c’est pas leur formation, c’est pas parfait, mais ça me plaît et ça m’impressionne beaucoup. J’ai beaucoup de respect pour elles, et pour ces gens qui vivent leur passion au delà des simples mots ou pensées.

La première, c’est Alice Des. Jeune étudiante à Sciences Po’ Paris, ça fait quelques années qu’elle gribouille des trucs dont j’avais plus ou moins connaissance. Et c’est très récemment que je l’ai redécouverte grâce à sa participation au Concours Glamour. D’ailleurs, si vous en avez l’occasion, faites-y un tour, et votez pour elle, pourquoi pas. Elle illustre depuis quelques temps dans le magazine Art Animalier, et a également eu l’occasion de dessiner quelques affiches entre autre pour des associations. Elle a un style assez sympa, les couleurs sont bien intégrées également, et c’est pas tout le monde qui sait faire les deux.

La deuxième, c’est Nutys, alias Marine Lazarus, mi-française mi-anglaise aujourd’hui expatriée – ou bien rapatriée, ça dépend du point de vue – à Londres pour ses études de journalisme. En plus d’avoir une très jolie voix – j’ai très éphémèrement joué dans le même groupe qu’elle, chanteuse à l’époque – elle a du talent pour la photographie. Portraits sauvages dans les rues anglaises, shootings mis en scène dans un grand appartement vide, prises de vues qui dégagent de l’émotion, elle en a, de la ressource. J’aime beaucoup ce qu’elle fait, et pas seulement parce que, moi aussi, j’aime l’Angleterre. Elle a de bonnes idées, et je pense qu’elle arrive à faire passer ses émotions et celles des autres dans ses clichés.

C’est assez court et concis. Je peux toujours paraître un peu dramatique dans mes articles, c’est vrai. Mais voilà, quand quelque chose me plaît ou me touche, j’ai envie de mettre les bons mots dessus. Alors ça peut éventuellement paraître un peu fort, mais voilà, pour moi l’art passe par les émotions. Du coup, j’écris un peu comme je ressens les choses. Je suis rarement vache envers quelqu’un ou envers une création, que ce soit de la musique, un film, une photo, etc. Surtout pour des gens qui aiment faire ce qu’ils font et qui prennent de leur temps libre pour continuer à le faire.

En plus de ça, ces deux talents viennent de chez moi, dans le Nord Pas de Calais. J’ai entendu parler d’elles par le biais de ma soeur, avec qui elles sont allées à l’école. Et je trouve ça d’autant plus génial qu’elles sont plus jeunes que moi et qu’elles se bougent pour faire vivre leur passion.

Et ça, moi, je respecte.

Loading Likes...

8 réflexions au sujet de « Elles vivent leur passion et ça fait du bien »

  1. Ta soeur n’a pas de talent, et si on considère qu’elle a quelque peu la fibre musicale, elle n’en fait rien !

  2. Merci ! C’est tellement gentil, merci! Je suis hyper flattée. (Je l’ai imprécr systèmé sur mon “pressbook”, du coup!)
    Et je suis très fière d’être dans cet article avec Marine, c’est vrai qu’elle en a du talent, c’est dingue. Et je ne dis pas ça parce que c’est ma meilleure amie. 🙂

    1. De rien 🙂
      Tu sais, y’a vraiment pas de quoi, je suis certain que ton site a plus de visites que le mien, au final. J’avais juste envie de parler de vous, mais si ça peut vous faire un peu de publicité, tant mieux. Comme si j’étais de la presse, ralalah.

      D’ailleurs, en parlant de Marine, tu l’as prévenue pour cet article ? J’ai eu des visites ici depuis l’Angleterre hier 😀

      1. Oui bha il faut que je fasse professionnelle alors tu es comme de la presse. 😀
        Oui elle a vu l’article via mon blog je crois, elle était trop contente (elle n’avait pas réalisé que c’était ton blog d’ailleurs, avant de lire la description).

  3. Pour sûr, voilà deux jeunes femmes qui ont un talent certains (et qui sont tout à fait charmantes).
    J’approuve le geste, qui est noble, mon cher Asmoth.

    J’ai pris plaisir à découvrir l’univers et le travail de ces deux artistes.
    Et j’approuve également la relation Art/Emotion.

  4. Je viens tout juste de rentrer chez moi, et je peux enfin te le dire, merci merci merci pour cet article! Je ne m’y attendais vraiment pas. J’ai cliqué sur le lien du pressbook d’Alice pour aller voir un peu toute cette publicité qu’elle s’attire la coquine, et j’ai esquissé un énorme sourire en voyant que j’y étais aussi! Je ne sais pas quoi dire a part que ça me touche vraiment énormément, merci encore milles fois!

    1. Encore une fois (et au risque de me répéter), c’est vraiment le moins que je puisse faire. Ce que tu fais me plais, tu es pleine de bonnes idées, tu t’investis – se faire des cartes de visite, c’est pas rien quand même – et je trouve ça bien. Alors comme j’ai du mal à faire tout ça moi-même, je te soutiens 😉
      Tant mieux si c’est une bonne surprise alors, mais bon, comme je lui disais, je suis pas vraiment connu, j’ai pas vraiment d’influence. Et j’ai pas autant de mérite que si je ne vous connaissais pas un peu.

      Bref, continues à faire ce que tu fais, c’est cool. Et sois indulgente avec les quelques photos que je publies de temps en temps ici, c’est sans prétention 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *